Mode Africaine Accessoire africain

La mode  Féminine XXL en Afrique

En Afrique l’une des principales caractéristiques des femmes se sont les formes généreuses. Elles ne s’en plaignent pas car la majorité des hommes africains raffolent les rondeurs. Cependant ceci n’est vrai que pour les femmes qui font le 40, 42, et 44, pour celle qui vont au-delà ça devient compliquée. Cette situation sera d’autant plus compliquée quand il sera question de se mettre en valeur surtout en ce qui concerne le prêt à porter.  Au niveau local le problème ne se pose pas avec acuité au regard des offres alternatives. Le marché de la mode en Afrique est en pleine expansion. Cependant au regard du faible pouvoir d’achat intérieur, il est plutôt ouvert vers l’extérieur, le contexte étant marqué par la pauvreté. C’est pourquoi pour l’expansion de ce secteur, il doit conquérir le marché extérieur. La résolution e la problématique XXL revient donc aux créateurs qui doivent explorer cette niche.

Vécu des femmes XXL et la mode africaine

Les femmes XXL, c’est-à-dire les tailles 46 et plus dans la majorité de pays du monde éprouvent toujours les difficultés à se procurer ce qui leur convient. Toutefois la situation n’est pas aussi alarmante qu’elle l’est dans de nombreux pays étrangers. A cet effet on pourra citer la cité de la mode parisienne. Les femmes ne font presque plus les prêts à porter car on trouvera rarement un 46 ou un 56. Les tailles plus fines y prédominent. C’est vrai en Afrique la situation n’est pas aussi tragique. Le marché de l’habillement est diversifié.

De plus la culture du prêt à porter et du luxe appartient à une certaine classe sociale plus aisée.  Or, il s’agit d‘une infime poignée de la population totale. Les africains pauvres ou moyens font recours au marché de seconde main ou à ceux qu’on appelle les tailleurs locaux. On pourra aussi citer l’invasion des produits asiatique. Ceux-ci ont une parfaite connaissance du marché et essaient de satisfaire aussi bien les XL que les XXL. Ils produisent des pièces de diverses tailles au détriment de la qualité et des goûts de ces XXL. Elles vont acheter juste parce qu’elles ont eu un vêtement confortable à leur taille mais pas parce qu’elles apprécient.  

La culture africaine apporte aussi une solution à la problématique XXL, car certains vêtements africains sont par essence immenses. De plus ils sont faits en différentes tailles si bien que chacun y trouve son compte, faits à partir du tissu local. Il s’agit des boubous africains avec des catégories pour, femmes et pour enfants même pour homme.

De nombreux africaines obèses font aussi recours aux couturiers locaux. Ce n’est pas du prêt à porter mais une solution convenable à la disponibilité des tailles XXL. Elles peuvent ainsi se faire confectionner des vêtements de leur choix avec les étoffes importées, en soi, en lin, en crêpe. Elles peuvent même recourir au textile local reflétant les couleurs de l’Afrique avec des imprimés et différents motifs.

Mais la problématique demeure quand on parle de mode africaine. Le marché de la mode n’est pas en Afrique. Le véritable pouvoir d’achat se trouve en occident bien que de nombreux créateurs et designers africains soient installés en Afrique. Le défis est de conquérir les marchés compétitifs et florissants.

La mode africaine en XXL, un défi à relever pour conquérir le marché Extérieur

L’Afrique est un continent très pauvre, nombreuses observateurs voient en la mode une véritable source de revenu pour la majorité d’africains. L’UNESCO a déjà considéré l’Afrique comme le prochain champion mondial de la mode. L’Afrique aussi a des XXL et des XXXL, mais le véritable marché de la mode en Afrique est extérieur. EIle s’est révélée au monde par les performances des designers africains. Pour la confection de leurs chef-d’œuvre, ils allient à la fois savoir-faire ancestral, matériaux local ainsi que les tendances et les cultures étrangères pour en faire des pièces unique. La mode africaine est en pleine expansion mais représente une infime partie du marché pourtant, elle peut faire mieux.

La mode occidentale est fortement représentées par les petites tailles. Or les habitudes de consommation changent au jour le jour et on note une montée de l’obésité. Ces femmes ont aussi besoin de se sentir belle revêtant ce qu’elles veulent en terme de couleurs et de design mais pas ce qu’elles sont contraintes d’acheter ne trouvant pas leur taille dans les rayons. L’Afrique doit saisir l’opportunité de ce vide pour s’approprier cette niche. Elle doit pouvoir mettre sur le marché les vêtements de qualité de toutes les tailles et de toutes les gammes pour que chaque femme se sente rassurée, belle et aient plus confiance en elles.

Certains africains ont déjà pris de l’avance c’est dans cette logique qu’afin de défier tous les pronostics, le mannequin congolais Blanche Kazi met sur pieds la Pulp Fashion week, il s’agit du premier événement français dédié à la mode pour les grandes tailles. Son défilé sur les tailles XXL vise à défier tous les stéréotypes.

La mode africaine une véritable révolution élégance et affirmation pour les grandes tailles

La mode africaine a connu de véritables mutations ces dernières années. Elle se présente actuellement sur diverses formes, couleurs. L’une des tendances qu’elle met aujourd’hui en avant est les grandes tailles. Force est de constater la reconnaissance de la beauté à travers la diversité des formes. L’Afrique aussi n’a pas manqué à ce vaste mouvement mondial. Avec les grandes tailles, la mode africaine célèbre la diversité culturelle. C’est ainsi qu’elle s’oppose à certaines normes restrictives en embrassant la beauté naturelle à toutes les tailles. À cet effet, les créateurs mettent en valeur la silhouette de la femme tout en mettant en évidence les grâces propres à chaque forme.

Ces créateurs étiquettent cette mode XXL de toiles audacieuses, de couleurs parsemés de motifs dynamiques. C’est ainsi que les imprimés traditionnels comme le wax et le kenté sont réinventés de manière contemporaine en associant une touche moderne à la richesse de son patrimoine culturel.

La mode africaine XXL n’est pas qu’une affaire de vêtements. Il apparaît aussi comme un mouvement d’inclusion et d’affirmation de soi. C’est ainsi que les campagnes mettent en lumière les modèles issus de toutes les tailles. Les défilés de mode comprennent une variété de corps, et les médias sociaux sont remplies de femmes qui qui sont fière de leurs silhouettes. Cette célébration e la diversité crée un espace où chacun peut se sentir représenté et accepté.

Les créateurs africains militent pour l’essor de la mode en grande taille. Certaines grandes marques comme AfroCurves et Boldcontours ont gagné en popularité en proposant des collections défiants les normes de beauté conventionnelles. Ces designers révolutionnaires sont en train de démontrer que la mode africaine pour les grandes tailles n’est pas uniquement une tendance, mais une véritable révolution culturelle.

En conclusion : la mode africaine pour les grandes tailles est plus qu’une tendance vestimentaire. C’est déclaration audacieuse est une affirmation de soi. Les créateurs africains sont en train de redéfinir les normes de la beauté en réalisant des collections qui reflètent l’identité culturelle africaine mais aussi brise les barrières entre L, M et XXL

About Author

dnimascreative

Laisser une Réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *